Récapitulatif des temps d'échanges

Récapitulatif des temps d'échanges genevieve jeu 27/05/2021 - 22:31

En 2021, les Dialogues en humanité invitent les jeunes à prendre la parole. Acteurs du monde de demain, ils sont trop souvent absents des espaces de discussion.

Cette année la voie s’ouvre à ceux qui portent l’avenir. Alors, si tu as moins de 25 ans ; tes idées, ta créativité, tes valeurs, ton énergie sont les clefs de la construction d'un monde meilleur. Nous mettons à ta disposition un espace de dialogues et d'échanges bienveillants, de co-construction et d'expérimentation, ouvert au monde et à toutes les voix.

Pourquoi donner la parole aux jeunes ?

Le manque de considération lors de la prise des décisions politiques impacte l’harmonie socio-écologique. À cela s’ajoute les angoisses de la pandémie mondiale, les situations de précarité que cela a engendrée et les risques sociaux et climatiques. Il émerge donc un réel besoin de la part des jeunes de s'exprimer et d'agir.

Pour anticiper un futur désirable, chacun devrait pouvoir donner sa voix et ses actions pour créer un monde plus juste et solidaire. Donc si tu as moins de 25 ans, nous souhaitons

- t'offrir l'opportunité d'être écouté et entendu

- te permettre de co-réaliser un projet concret, axé sur les enjeux qui te concernent,

- te mettre en connexion avec le vaste réseau des Dialogues en humanité

 

10h-14h: Le temps du lancement et du repas

Vendredi 2 juillet

(C) 10h-11h U-man : la parole aux jeunes

Avec les ancien·e·s stagiaires et bénévoles des Dialogues en humanité, l’équipe des jeunes en service civique de Bubble Art, les étudiantes de GACO Art et les apprenant·e·s de l’Institut Transitions

(B) 11h-12h Valoriser les récits des collégiens sur la question de l'alimentation

Avec des collégien·e·s, Noémie Clerc du réseau Marguerite, Hervé Chaygneaud-Dupuy de Imaginarium et des professeurs de collège

(D) 11h-12h Comment éviter et prévenir le harcèlement ?

Avec Jean Fabre, Vycinn Bilou, Catherine Dolto, Romane Métivier, jeunes harcelé·e·s et harceleur·se·s

 

Samedi 3 juillet

(C) 10h-12h Se raconter, partager l'essentiel du vécu de la veille

Au sein des différentes agoras et coopérations-actions et retours sur l'Olympic Street Battle de Givors

(B) 11h-12h Raconter la naissance d'un projet artistique

Le studio Hirundo et Singa racontent leur aventure. Comment créer et enregistrer un album de musique en cinq mois, par temps de Covid ?

(D) 11h-12h Sortir de l'ombre les frères et soeurs d'enfants gravement malades

Avec Muriel Scibilia et Christian Delorme

 

Dimanche 4 juillet

(C) 10h Se raconter, partager l'essentiel du vécu de la veille

Au sein des différentes agoras et coopérations-actions

Facilité par Geneviève Ancel et Philippe Piau

(D) 10h-11h: Que peut nous apporter la littérature aujourd’hui ?

À l’initiative de Quais du Polar. Avec des jeunes, un auteur, un libraire, un représentant d’une structure culturelle, la Maison de l'environnement (prix Graines d'écolectures de la Métropole) et le club de lecture de l’école Jean Jaurès à Villeurbanne. Facilité par Elsa Penalba

 

16h-18h: Agoras

Vendredi 2 juillet

(A) L'économie peut-elle sauver le vivant ?

À l’heure de l’urgence écologique, peut-on réinventer l’économie pour sauver la planète? Avec Bertrand Séné économiste, Edouard Cellier et Marion Hérault de Pocheco, Armel Prieur (spécialiste du bilan carbone), Dorothée de Browaeys Tek4life, Germinations et le Festival du Vivant, Céline Laly (Wutao)

(B) Quels avenirs désirables?

Comment est perçue la quête de sens, d’écologie dans les différents pays ou lieux? Quels imaginaires sont à l'oeuvre? Un imaginaire commun est-il possible? Chaque nouvelle génération a besoin de se projeter au quotidien, professionnellement ou personnellement, dans les lieux de vie. Comment les récits anticipatifs peuvent-ils nous motiver à mener des projets? Avec Hervé Chaygneaud-Dupuy de Imaginarium, l'équipe de Résicity

(C) La désobéissance civile peut-elle faire basculer l'histoire ?

À partir des témoignages de jeunes Birman·e·s, qui s’opposent à la junte militaire au pouvoir. Avec XR (Extinction Rebellion), Alternatiba, Patrick Viveret (auteur de La colère et la joie), Anna-Marie Codur (Tufts University, Boston) et Quentin Zinzius de la revue Sans Transition!

(D) Être jeune et engagé en 2021

L'année 2021 était une année particulière pour tous. Comment les jeunes engagés pour des causes diverses ont-ils rebondi face à la pandémie mondiale? Quelles méthodes d'engagement ont-ils créées pour agir sans contact direct? Des jeunes partagent leurs expériences, leurs frustrations, les embûches qui ont enrichi leur capacité d'adaptation, leurs espoirs pour l'avenir.
Avec Amnesty International, LICRA, Pour un réveil écologique, I-Buycott, Institut de l'engagement

 

Samedi 3 juillet

(A) Quelle utilité sociale et écologique pour les monnaies citoyennes ?

Comment les monnaies locales et sociales prennent-elles en compte chaque humain·e ? Quelle utilité sociale des monnaies locales en France et dans le monde?

À l'initiative de Charles Lesage délégué général du mouvement SOL, Charlotte Bazire et les jeunes permanents, usagers et bénévoles de la monnaie lyonnaise La Gonette

(B) Comment passer du pouvoir d'achat au pouvoir de vivre ?

Avec Patrick Viveret conseiller honoraire à la Cour des comptes, les jeunes générations membres du Pacte du pouvoir de vivre dont ATD Quart Monde, la Fondation pour la nature et l'Homme, la CFDT, la Fondation de l'Abbé Pierre qui proposent une économie différente. Avec Jean Fabre de l’ONU, Xavier du Crest Handicap International, Erwan Lecoeur sociologue, I-Buycott, Dorothée Benoît Browaeys présidente de Tek4life

Facilitatrice Corinne Carretero

(C) Contes du monde

Par Malek Boukerchi ultramarathonien, anthropologue et Christine Adjahi organisatrice du Festival des Contes et de l’Oralité au Bénin et en France

(D) Territoire zéro précarité alimentaire: une utopie?

Comment agir pour garantir le droit de bien manger?

La précarité alimentaire étant l’affaire de tou·te·s, atteindre le Zéro précarité alimentaire revient à partager une vision commune et à coordonner les actions de nombreux partenaires sur un territoire donné. Si les plans territoriaux de l'alimentation (PAT) sont des outils et aident à la mise en réseaux, comment penser et construire ensemble une gouvernance partagée plus large et volontariste?

Comment, à partir des besoins de chacun, réaliser un plan d’action ambitieux et de long terme tout en oeuvrant pour des résultats immédiats et visibles? Comment sont déjà menées des expérimentations pour essaimer?

Comment créer une dynamique participative forte et inclusive avec les personnes en situation de précarité ? Comment mettre en place un processus décisionnel plus ouvert, plus informel parfois? Comment faire intervenir une pluralité d’acteur·rice·s de l’environnement, de la santé, de l’éducation, du secteur social, de l’aménagement du territoire et aussi les producteur·rice·s, distributeur·rice·s et consommateur·rice·s aux ressources et enjeux différents ?

Avec la participation de Dominique Picard, Marc Alphandery responsables du pôle alimentation du Labo de l'ESS ( Economie Sociale et Solidaire), Louison Lançon de Let's food, Janice Argaillot Civilisation latino-américaine de l'Université Grenoble, VRAC, ATD Quart Monde et les acteurs du territoire de la Métropole de Lyon dont Mathieu Garabedian/ Alain Brissard élu à Villeurbanne

Facilité par Etienne Mackiewicz directeur adjoint de la Bibliothèque Municipale de Lyon

(E) Où en est la Convention du Droit des réfugiés face à la pandémie?

A l'occasion du 70ème anniversaire de la Convention, nous sommes à un moment critique. Sommes-nous tous des réfugié·e·s ou des citoyen·ne·s de la Terre? Avant tout, des terrien·ne·s? Forum Réfugiés-COSI, témoignages de jeunes réfugié·e·s. En présence de Doudou Diène président de commissions d'évaluation des conflits à l'ONU, rapporteur spécial à l'ONU, membre de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage
À l'initiative de Capucine Brochier, facilité par le président de Forum réfugiés COSI

(départ E) Quand on est jeune, comment s'approprier l'héritage non-violent? (marche)

Les participant·e·s de l’atelier « Comprendre la violence » sont invité·e·s à échanger en marchant sur un parcours ralliant le Monument des Droits de l'Homme, l'Ile Mahatma Gandhi et l'Espace Martin Luther King. Départ au Bus du MAN (espace E vers la porte Tête d'or). Avec le MAN, la Marche mondiale pour la Justice et la Paix- Jai Jagat et le Festival Chemin Faisant

 

Dimanche 4 juillet

(A) Pourquoi prendre le temps de rallumer les étoiles?

Avec l’astrophysicienne Isabelle Vauglin, Mathilde Genas du Collectif Plein La Vue, le conteur ultramarathonien anthropologue Malek Boukerchi et l’artiste Axcreat qui sème des étoiles.

Facilitatrice Anne-Marie Codur Boston TUFTS University

(B) Comment entrer en lien, communiquer quand on n'est pas de la même culture ?

Où se rencontrer ? A travers nos besoins universels, pluriverses (comme disent les indiens)? 
Comment sortir de l'affrontement? 
Comment apprendre à écouter les personnes qui pensent différemment de nous?
Pourquoi dialoguer permet d'aller vers l'action?
A l'initiative de l'Institut Transitions, du mouvement CoExister, l'AFS Vivre Sans Frontière et les jeunes générations en dialogue avec Edgar Morin, Patrick Viveret, Jean Fabre, Irène Koukoui, Sol de Singa, Corinne Carretero famille d'accueil et de partants AFS, Emilie Russo de Voyager autrement

Facilité par Nabila Mouhoud direction sociale Département du Val de Marne

(C) Quel avenir pour l'emploi des jeunes ?

Comment survivre, se reconvertir et répondre aux inquiétudes des jeunes face à la crise Covid-19 et climatique? Comment va évoluer le monde de l’emploi dans les prochaines années? Comment basculer vers des emplois qui ont du sens?

Avec Meryem Belqziz ( Association Génération), Bertrand Séné, Pour un réveil écologique

Facilité par Catherine André Vox Europe et rédactrice chef adjointe Alternatives économiques

(D) Pourquoi la beauté est un remède

Avec Pierre Lemarquis neurologue, Laure Mayoud, Association L'invitation à la beauté, Doudou Diène Conseiller spécial des Nations Unies, Joël Clerget psychanalyste écrivan, Camille Sala étudiante en sciences po, Souleimane Diallo poète, Chris Younès philosophe, Lorrain Rossignol journaliste Télérama, les collégiens avec leurs remèdes culturels du collège Dargent, les artistes Big Ben et Axcreat qui sème des étoiles

Facilité par Bamba Fall et Rim Gttoa étudiants en psychologie sociale ou clinique

(E) Little Citizens For Climate, l'hospitalité par tous les temps!

Contribuons à mettre en oeuvre les initiatives des enfants engagés pour la justice climatique, des Conseils d'enfants et de jeunes, ou de Margot (12 ans) et Rosalie (15 ans) des Little l'association d'enfants et adolescent·e·s, labellisé Club UNESCO.

Avec EcoSiLa, Sylvie Toumic élue en charge de l'hospitalité à Lyon, Emilie Lenain juriste de l'association intérêt à agir spécialisée en droit des migrants et réfugiés, Christian Delorme Hospitalité d'Abraham et l'accueillant de migrant·e·s, Philippe Guelpa-Bonaro président de l'ALEC et élu en charge du climat, énergie et réduction de la publicité à la Métropole de Lyon. Invitation aux dessinateurs présents sur le festival comme Eric Grelet. Avec la Fresque du Climat, Agir pour le Climat, L'Agence Lyonnaise Energie-Climat ALEC, Climate Chance, le GIEC, UNFCCC

Facilité par Florence Mensah

 

18h-19h: Témoignages de vie croisés et temps de coopération-action

Vendredi 2 juillet

(A) Regardons l'échec autrement

Toutes nos envies, projets ne réussissent pas nécessairement du premier coup! Comment vivre l'échec, prendre du recul pour mieux rebondir? Partageons nos expériences pour aller de l'avant, se réinventer! La vie n'est pas un long fleuve tranquille et elle est belle ainsi! Et si nous venions questionner la notion d'échec? Ce terme qui nous fait frissonner et nous bloque dans nos envies d'expérimenter et d'être soi-même.

À l'initiative d'associations dans le secteur de l'entreprise et des jeunes apprenantes de l'Institut Transitions dont Pauline Bouilloux qui invitent Marie-Josée Bernard professeure à l'EM Lyon, pour qui toute forme d’entreprises dans nos vies peut représenter un certain risque… Avec aussi Charlotte Allégret de Ecoso.  Entreprendre c’est à la fois vouloir réussir, gagner et apprendre à accepter l’échec, lorsqu’il survient. Faire face à l’échec et rebondir est aussi une opportunité d’apprentissages divers

(B) Comment réaliser ses rêves mettre en oeuvre ses idées et créer?

Comment partir de l'individu qui se transforme pour faire société ensemble?

Avec Guillaume Guénaud, Cheick Farid et Estelle Lacroix en service civique à l'incubateur de la Villa des Créateurs, place de Clichy, à la croisée de 4 arrondissements de Paris; Michelle Stien Coop-Cité coopérative à intérêt collectif pour repenser l'agir en commun et faire société ensemble; Leila Berrada Mnimen créatrice de Stimuli pour penser la santé mentale pour les étudiant.e.s de Sciences Po et leur donner les clés pour s'informer et prendre en main leur santé dans un sens global; Imagineo qui aide les jeunes et les enfants à s’impliquer dans la construction de la société

(C) Comment construire une assemblée ou un parlement de jeunes?

La participation à la vie publique locale et régionale des enfants et des jeunes, citoyen·ne·s d’Europe et du monde, est une exigence car elle est source de socialisation, d’échanges, de paix et de solidarité.

À partir d'expériences vécues par des enfants et des jeunes (de l'école maternelle ou primaire, collèges et lycée), des jeunes adultes des MJC et des centres sociaux. Les Cités d'or, Polycités, Aequitaz, Télémaque, Act'ICI partageront aussi leurs expériences d'éducation populaire et de réciprocité de savoirs.

En lien avec l'équipe de l'ANACEJ.

En lien avec la construction d'un Parlement de la citoyenneté planétaire et une Assemblée des Sagesses ou des Savoirs. Réseaux de réseaux dans le monde.

En lien avec le rapprochement des Nations Unies et les réseaux citoyens du monde. 

Et le soutien de Laurence Boffet, Lucie Vacher, Jonathan Bocquet, Catherine Dolto.

Facilité par Rémy Bonn, service jeunesse Villeurbanne et Thomas Viveret, étudiant en RSE

(D) Vers des habitudes alimentaires bonnes pour la santé et l'environnement

Avec Myriam Laval de Réseau Marguerite, Demain (projet de supermarché coopératif et participatif), Laure Burtin de l'Association Gaia (contre l’exclusion sociale par des actions de sensibilisation à la précarité alimentaire https://gaia-lyon.org/), Manon Poncato de Biomède (enlèvement des métaux lourds par les plantes dans les jardins urbains), Morgane Guillas de Graines Urbaines.

(E) Donner du sens à sa vie/ Parcours d'exils

Comment des personnes qui ont dû partir de chez elles ont réussi à prendre leur destin en main? Échanges entre accueillant·e·s et accueilli·e·s. avec SINGA, Forum réfugiés et la Croix Rouge

 

Samedi 3 juillet

(A) Du hip hop au breakdance aux JOP, Jeux Olympiques et Paralympiques 2024

Avec Arnil Nguyon lycéen de Feyzin, champion de France et 6è mondial de breakdance Cie Second Souffle, Ryadh Sallem entrepreneur et champion de basket et rugby fauteuil avec l'équipe de CAPSAAA, ambassadeur pour les JOP 2024, Meriem Bourras-Daoud, Morgane Latouré, Régis Dulas, Azdine Benyoucef de la Cie Second Souffle

(B) Donner du sens à sa vie/ Voyage et césure

Des jeunes échangent leurs expériences de voyage qui ont transformé leur vie. Avec Emilie Russo de l’association Voyager autrement, Eléonore Wenger, voyageuse à vélo. Facilité par Lorella Pignet Fall

(C) Comment mobiliser l’ensemble de la population pour la cause écologique?

Comment faire prendre conscience à l'ensemble de la population de l'urgence écologique? Quelles solutions proposer pour agir en commun?

Avec Pocheco, Bertrand Séné, Pour un réveil écologique, I-Buycott

(D) Sortir de l'éco anxiété

Prendre en main sa santé globale, sa santé mentale

La Terre va mal et nous avec! Que faisons-nous de ce ressenti? Quel est notre état émotionnel face à la crise environnementale et sociale?

Face à un manque de sécurité affective individuelle et collective qui peut se conjuguer à de multiples effondrements, la famille humaine a le choix de relever les défis auxquels elle est confrontée. Posons des mots sur ce que nous ressentons! Trouvons ensemble des solutions, allons de l'avant! Partageons ce que nous mettons en place, au quotidien, pour dompter notre éco-anxiété

Avec Leila Berrada Mnimen créatrice de Stimuli pour penser la santé mentale pour les étudiant·e·s de Sciences Po et leur donner les clés pour s'informer et prendre en main leur santé dans un sens global, Jessica et le groupe Café autistes adultes de Lyon, Ghislaine Kiejna psychologue clinicienne et haptothérapeute.

Facilité par Pauline Bouilloux et Mathilde Alby de l'Institut Transitions

(E) La justice réparatrice pour les enfants

Avec Daniela Schwendener médiatrice humaniste, des magistrats pour enfants, des avocats, Laure Mayoud psychologue

 

Dimanche 4 juillet

(A) Le numérique et nous : quelle place dans nos vies ?

Comment mieux appréhender cet outil? Les effets du numérique sur nos vies : addiction, dépression, repli, inclusion, accessibilité, cyber sécurité, mais aussi autonomie, accès à l’information, possibilité de rassembler, de sensibiliser.

Conscientiser son utilisation pour trouver un équilibre.

Avec Pauline Bouilloux, Marc Alby, Damien Chausson.

Facilité par Mathilde Alby et Aurélien Bonnetaud

(B) On ne naît pas citoyen, citoyenne, on apprend à le devenir

Au fil de son travail avec ses élèves, l’instituteur Célestin Freinet (1896-1966), a forgé des pratiques éducatives originales : la prise de décision coopérative concernant la vie de classe, l'expression libre des jeunes, la correspondance entre classes, le journal scolaire, les conférences d'élèves…Avec des élèves, des enseignants et chercheurs de la Coop'ICEM (Institut Coopératif de l'École Moderne) et de jeunes enseignants de l'Éducation Nationale engagés pour l'émancipation des enfants. Facilité par Olivier Martel

(C) Arts urbains et sports comme levier d'action pour prendre soin de chaque humain

Pour changer les habitudes dans l'assiette et pour un accès digne et durable à l'alimentation. Par Azdine Benyoucef référent culture urbaine, les enseignants pédagogues de la Cie Second Souffle, des sportifs et des artistes, Jean Fabre, Dominique Picard, des enfants et des parents.

Pacilité par Pascale Levet 

(E) Justice et inclusion vécue et imaginée par les jeunes

Partage du vécu d’une trentaine d’étudiants issus de pays en conflit, de l’Université de Genève. Avec leurs professeur·e·s Rama Mani (Oxford, Genève) et Alexander Schieffer (Université de Saint Gall et Afrique du Sud, co-fondateur de Trans4m Center). Home for Humanity. En anglais et français

 

19h-22h: Temps de la fête

Vendredi 2 juillet

Scène de la Roseraie (C)

19h - 20h : Emma la clown dialogue avec Ryadh Sallem et Edgar Morin (sous réserve)

Quand on est jeune c'est pour la vie !

 

Samedi 3 juillet

Scène Porte des Enfants du Rhône (A) et divers espaces dans le parc (selon les autorisations sanitaires en vigueur)

19h00-20h30 Dialogues citoyens: Vénissieux la belle! la rebelle!

Création artistique, historique et citoyenne à l'initiative de l'enseignante Nadia Bachmar, des chorégraphes Azdine Benyoussef et Régis Dulas, ainsi que de l'association Envole-moi! Envolons-nous!

Par les élèves de l'école Louis Pergaud à Vénissieux.

Hip Hop, Breakdance, Histoire et citoyenneté

Avec les équipes de danseurs et danseuses de la Cie Second Souffle et le Conservatoire de musique et de danse de Givors. et les élèves de la Cie Second Souffle

20h45 - 22h : Laisse tomber la haine !

« Nous avons tous de la haine en nous, ce qui nous différencie, c’est ce que l’on décide d’en faire ». La haine envers soi-même, la haine envers les autres, la haine provoquée par la manipulation des masses s’entremêlent en sons et lumières. Musique, danse et textes nous font cheminer de l’origine, aux conséquences de la haine chez les jeunes.
Spectacle créé et interprété par 17 jeunes artistes avec Julien Perrochon responsable jeunesse de la MJC de la Duchère

19h-19h45 : Studio Hirundo

Un quatuor d’étudiant·es de Lyon 2, avec le soutien de l’association Singa et du Jack Jack. Création d’un album multiculturel vecteur d’expression et des visibilisations des personnes exilées.

“Faces” est la rencontre d’une multitude d’individualités, de pratiques musicales et d’influences artistiques. Il oscille entre ballade d’été, reggae entraînant et poèmes engagés. Nous sommes la réunion d’un ensemble d'individualités, de parcours, de langues, de nationalités et de pratiques artistiques autour de passions communes: la musique et la poésie. La sincérité et les histoires des artistes exilé·es réuni·es au sein du Sudio Hirundo s’expriment dans une œuvre collective et originale.

Texte: Dan Bozhlani. Lecture: Dan Bozhlani & Pauline Brennetot. Piano: Khayal Rechidli

 

Dimanche 4 juillet

Scène Roseraie D

19h-20h : Maelstrom, l’histoire d’une rencontre

Un voyageur, une paysanne. Lui musicien, elle conteuse.
Des paysages luxuriants ou désertiques les emportent dans une aventure.
Nourris par les forces de la nature, trouveront-ils leur chemin pour s’apprivoiser ?

Poèmes et musique par la compagnie Théâtre Même

Scène Porte des Enfants du Rhône A

19h-20h Projet H

Par le Lien Théâtre pour mettre à mal les violences conjugales, violences faites aux femmes. Mise en scène Anne-Pascale Paris

 

Dédicaces: parmi les auteurs invités

Avec la libraire Raconte-moi la Terre et la maison d’édition le Souffle d’Or

Catherine Dolto Les émotions et les sentiments, éditions Gallimard Jeunesse Giboulées 2019

Karim Mahmoud-Vintam La France est morte, vive la France. Pour une deuxième révolution française, éditions Les Cités d'Or et Marie B 2017

Malek Boukerchi Il était une fois en Antarctique...: du rêve au dépassement de soi, First Editions 2015

Michel Podolak Diriger une entreprise comme un orchestre

Muriel Scibilia Sortir de l'ombre les frères et soeurs d'enfants gravement malades éditions Slatkine 2020

Patrick Viveret La cause humaine, La colère et la joie éditions Utopia 2021

Bertrand Séné Ecosophia, éditions BOD, 2017

Shoki Ali Said, Agnès Rigollet, Christine Elizabeth Murphy et Elisabeth Howard, traducteurs de Le voyage de la reine de Saba en langue amharique, arabe, japonais, anglais et français, édité par l’association France-Éthiopie, 2021

Parmi les livres coups de coeur:

Pouvoir de la non-violence éditions Calmann Levy 2021
Croire que seule la violence peut combattre efficacement un pouvoir qui refuse d’entendre son peuple est une erreur aussi grave que répandue. En réalité, la non-violence est une arme bien plus efficace contre la tyrannie.
Erica Chenoweth et Maria J. Stephan, spécialistes américaines de politique internationale, ont observé plus de trois cent vingt insurrections au cours du XXe siècle, notamment en Iran (1979), en Palestine (1992), aux Philippines (1986) et en Birmanie (1990). Leur conclusion est sans appel : quels que soient leurs objectifs et le type de pouvoir qu’elles affrontent, les insurrections non violentes parviennent à leurs fins trois fois sur quatre, contre une fois seulement pour les violentes. En outre, les mouvements de résistance civile offrent une bien meilleure garantie d’un avenir démocratique.
Pouvoir de la non-violence est devenu un ouvrage de référence plusieurs fois primé qui dénonce l’inefficacité des soulèvements violents dans le monde.
L’édition française est précédée d’une préface inédite de Jacques Semelin, directeur de recherche au CNRS, professeur à Sciences Po Paris, spécialiste français des questions de résistance civile.

Communication non-violente et pouvoir Marshall B. Rosenberg adaptation de Vilma Costetti Interéditions
Les clés d'une langage instaurant adhésion et confiance
Préface de Patrick Viveret et Isabelle Desplats
Eduquer l'intelligence émotionnelle, la capacité à se relier les uns aux autres dans le dialogue ouvert, que ce soit dans le champ politique, la famille ou les entreprises, c'est se donner la chance d'accompagner l'émergence de structures nouvelles et évolutives, respectueuses de tous et de chacun.

 

10h-16h: Projections de films et documentaires

Selon les autorisations

Ciné-Dialogues : Rap conscient et antiracisme

« Conscious rap union », documentaire produit par la Licra en partenariat avec la MJC Duchère et VASAF (Voix des Artistes Sans Frontière), donne la parole à 15 artistes issus du rap engagé et venus d’horizons différents. Ils témoignent de leur perception de la lutte contre tous les racismes et toutes les formes de discriminations. Ils évoquent également leur rôle et la place de leur expression dans le monde du hip-hop et de la culture urbaine dans ce combat. Projection suivie d'une discussion. LICRA AURA. Samedi 14-16h

Prix Graines d'écolectures : les bonnes idées qui germent dès le collège ! (38’06)

Réalisation : Alexandre Chetail , Revaction Production, 2021
Depuis 6 ans, la Maison de l'environnement coordonne ce prix avec le soutien de la Métropole de Lyon. Pour l’édition 2020-2021, 8 ouvrages sont proposés aux participants pour s'informer, se sensibiliser aux enjeux écologiques et agir dès le collège. Cette année, Graines d'écolectures a réuni plus de 500 collégiens et collégiennes de 20 collèges qui ont lu, travaillé sur les livres de la sélection, rencontré des auteur·ice·s, participé à des ateliers… Découvrez la cérémonie de clôture en distanciel du mardi 18 mai 2021, imaginée comme une émission en direct, présentée par deux comédiennes pleine de peps de la compagnie Amadeus Rocket. 

Cap ou pas Cap, la voix aux jeunes (13’00)

de Léon Robinne, Mathis Capéran et Benoit David pour Bubble Art et les Dialogues en humanité. 2021
A Antiquizaya, au Salvador, Llanavilla au Pérou et St Fons en France, des enfants dessinent leurs point de vue sur trois grands objectifs du Développement Durable : le changement climatique, l'égalité femme-homme et la migration. Leurs ressentis diffèrent selon leur pays, et nous montre les particularités et les enjeux propres à chacun. 
Six enfants de l'école de St Fons nous présentent ces dessins.

Résilience énergétique, quel avenir pour la planète (27’29)

Document Terre. Journaliste :  Marion Bérard. 2021
Interview croisée entre Muriel Barra (réalisatrice documentariste) et Laurianne Ploix ( rédactrice en chef du magazine Tout va bien)

Concours d'éloquence ou l'oralité à l'école (52’00)

De Yves Benitah et Patrice Pegeault, Acte public compagnie, 2019

Il s’organise de plus en plus de concours d’éloquence en France, impliquant notamment des publics scolaires. Pour les enseignants, cela semble être un moteur pour aborder des problématiques d’oralité et de prise de parole devant un auditoire, dans un contexte où beaucoup d’élèves ont des difficultés à articuler un discours et exprimer des idées. A travers plusieurs classes et établissements de l’Académie de Lyon, à Oyonnax, Nantua, Bron et Villeurbanne, nous suivons les processus imaginés par les enseignants. Nous aidons à mettre en place des actions artistiques propices à développer l’oralité grâce à des intervenants : comédien, slameur, metteur en scène, chanteur... Ainsi, nous assistons à la préparation des élèves à ces concours. La question que pose cette thématique est la suivante : que peut apporter la pratique d’un art (théâtre, cinéma, chant) lié à la voix ? Les élèves sélectionnés sont suivis jusqu’au concours dont les coulisses sont filmées.

Du Piment dans les Yeux ou la soif d'étudier - Parcours d'un jeune africain (59’)

De Yves Benitah et Patrice Pegeault, Acte public compagnie, 2017

Ce film documentaire rend compte de la démarche artistique de la metteure en scène Antonella Amirante (Cie AnteprimA) à l'occasion de la création de sa pièce Du Piment dans les Yeux. Cette fiction théâtrale écrite par Simon Grangeat s'appuie en partie sur l'histoire de Mohamed Zampou et dans laquelle il interprète son propre rôle. Cet enfant, né en Côte d’Ivoire de parents burkinabés, a quitté l’Afrique avec pour seul objectif de poursuivre ses études. Il doit soudainement interrompre sa scolarité pour des raisons essentiellement financières et liées à sa nationalité d'origine. Or, son besoin d'étudier est trop fort ! Il ne voit pas d'autre solution que de partir. Il s'embarque alors pour un parcours de plus d'un an et de près de 7000 kilomètres (à pied, en bateau, en train, souvent clandestinement...). Ce film va à la rencontre des protagonistes de cette aventure humaine et artistique depuis son arrivée en France et suit les différentes étapes de la création du spectacle, des premières répétitions à la Gare Franche de Marseille jusqu’à sa captation à l’Espace Albert Camus de Bron. A travers ce personnage exceptionnel, c’est le sort de milliers de mineurs isolés, exilés qui s’incarne...

Le système alimentaire de Hô Chi Minh-Ville, Vietnam (24’10)

Réalisation : Anna Faucher et Louison Lançon, Association Let's Food, dans le cadre du projet Let's Food Cities. 2019
Le système alimentaire de Hô Chi Minh-Villefait face à de nombreux défis : utilisation importante de produits chimiques pour l'agriculture, manque de moyens et de connaissances des petits exploitants pour se développer et  passer à une production plus durable, vulnérabilité au changement climatique et, l'héritage de la guerre qui a contaminé la plupart des sols.  Dans le même temps, le Vietnam est un pays diversifié sur le plan géographique et climatique, et donc également en termes agricole et alimentaire, ce qui fait de son régime alimentaire une partie intégrante de sa culture, presque intouchable face à la mondialisation des goûts et des habitudes de consommation.

 

10h- 18h: Expositions

Vendredi 2 juillet

(B) L’engagement étudiant au temps du covid

Les membres de l’Antenne jeunes Amnesty International de l’Université Lyon 3 témoignent de leur engagement. Une exposition retrace ce travail sur l’année universitaire 2020/2021. Le dialogue s’établit autour des images des actions menées pour informer, défendre et promouvoir les droits humains

 

Tous les jours

(24) Paroles d'enfants sur le développement durable

Les enfants d'Atiquizaya (El Salvador), Saint-Fons (France) et Villa El Salvador (Pérou) nous parlent de migrations, égalité et environnement. En lien avec l’atelier Paroles d’enfants : Dans ma métropole, j’aimerais…

(Point info) Clin d’œil au centenaire Edgar Morin

Par l’association des Dialogues en humanité

 

Dimanche 4 juillet

(10) Formation aux monnaies locales

Tu as déjà entendu parler des Monnaies Locales sans trop prendre le temps d’en comprendre l’intérêt ? L’économie ce n’est pas trop ton truc? Alors cette formation est faite pour toi ! Elle fait le lien entre les solutions et alternatives apportées par les monnaies locales et le monde plus global de l’économie et de la finance.

 

Autres évènements partenaires des Dialogues

Au Palais des Sports Salvador Allende à Givors

Vendredi 2 juillet, 20h -22h: Olympic Street Battle

Comment passer des Battle aux Dialogues ?

Battle de Breakdance avec les champions locaux et mondiaux.

À l'initiative de la Ville de Givors Terre de Jeux (JOP2024), coordonnée par Azdine Benyoucef, parrainée par Ryadh Sallem champion de basket et rugby fauteuil, avec le soutien de VRAC et du réseau des Dialogues en humanité

 

Au parc de la Tête d'Or, plaine des Ébats

Du 2 au 4 juillet: Quais du Polar

Quais du polar met le cap sur l’Europe! Fragilisée par le Brexit et les nombreuses crises qui l’ont secouée, quel sens a encore l’Europe pour les écrivains? Qu’est-ce qui nous unit et nous définit? Peut-on caractériser la littérature européenne? Quelle est la place du polar en Europe? Le polar européen est-il aujourd’hui capable de rivaliser avec son cousin anglo-saxon? Cette année encore, le festival résonnera à travers des projets musicaux, cinématographiques et pluridisciplinaires.
Plaine des Ébats

 

À la Maison des Fêtes et des Familles à Vénissieux

Samedi 3 juillet, 15h-17h30: Tous·toutes surveillés·ées!

Protection ou menace pour les libertés?
Conférence gesticulée de Julian Augé «Donne-moi ta main! Une épouvantable histoire de surveillance»
Conférence sur la société de surveillance par Bastien Le Querrec de l’association La Quadrature du Net.

 

Parc tête d’or à la place Bellecour

Dimanche 4 juillet, 10-20h: Convergence vélos

 

Maison du livre, de l’image et du son, Villeurbanne

Du 11 juin au 10 juillet: Le voyage de la reine de Saba (exposition)

«Je suis noire, mais je suis belle. Ne me dédaignez pas parce que je suis un peu noire : c’est que le soleil m’a brûlée» mentionne le Cantique des Cantiques, une série de chants d’amour à propos de la Reine de Saba, une monarque belle, indépendante, juste, intelligente, savante, généreuse et surtout féministe avant l’heure. Le Voyage de la Reine Saba a initialement été peint il y a près de 200 ans, en Éthiopie, sur une peau de chèvre. La  reproduction de ce conte est exposée à la manière d’une grande planche de bande dessinée constituée d’une quarantaine de vignettes.

 

Du 26 juin au 3 juillet Dialogues dans le 5e arrondissement de Lyon

La MJC du Vieux Lyon, Les Dragons de Saint Georges et de nombreuses associations et écoles organisent fête de quartier et Vieux Lyon en humanité. Une invitation à dialoguer dans les cours d’écoles, les parcs et jardins jusqu'aux forum romain. Un art du Dialogue ainsi renouvelé.